Jo-Ha-Kyû

Jo Ha Kyû

「序破急」 Jo-Ha-Kyû :
"Ouverture - Développement - Finale"

La notion de Jo Ha Kyû est commune à l'ensemble des arts, qu'ils soient martiaux ou non.  Lire la suite

Calendrier Arts martiaux - 古流年間スケジュール

Calendrier Calligraphie - 書道年間スケジュール

Calendrier Sumi-e - 墨絵スケジュール

Horaires arts martiaux -古流時間

Les cours ont lieu de 18h30 à 20h30 :

  • Lundi : Jûjutsu (Yawara ou techniques à mains nues) de Tatsumi-ryû et Shindô Musô-ryû Jôdô (bâton), une semaine sur deux en alternance.
  • Mercredi : Tatsumi-ryû, Iai, Kenjutsu et armes secondaires (Bô, Hanbô, Yari, Naginata, ...).
  • Vendredi : Toda-ha Bukô-ryû, Naginata (hallebarde), Yari (lance), Kagitsuki Naginata (hallebarde avec une clé), Kusarigama (faucille avec chaîne), Bô (bâton).

Des cours théoriques et pratiques spécifiques, ainsi que des stages à thème de week-end sont aussi organisés pour chacune des Ryû (Ecoles traditionnelles), à raison d'un stage par trimestre.
Un stage d'été d'une semaine commun à l'ensemble des Ryû est également organisé.


Si vous souhaitez assister à un cours merci de contacter le 05 61 11 84 32 pour prévenir de votre visite.

Horaires calligraphie - 書道時間

Les cours ont lieu  :

  • Samedi tous niveaux : de 10h à 12h
  • Mardi niveau avancé : de 19h30 à 21h

Des stages à thème sont aussi organisés à raison d'un par trimestre.
Un stage d'été d'une semaine est également organisé.

Arts martiaux vidéos

Toda-ha Bukô-ryû 2017
Entrainement spécial
todaha bukoryu oshinkan dojo


Tatsumi-ryû - Iai 居合, kenjutu 剣術, sōjutsu 槍術, yawara 俰
Nuit des Arts Martiaux Traditionnels (Paris)
oshinkan tatsumiryu namt 2015


Toda-ha Bukô-ryû Naginatajutsu
Nuit des Arts Martiaux Traditionnels (Paris)

Hallebarde 薙刀, lance 鎗, kusarigama 鎖鎌, kagitsuki naginata 鍵付薙刀
Ainaginata no Koto
ainaginata no koto

Kusarigama Aiki no Koto
kusarigama aiki no koto

Kagitsuki naginata : versus Tachi et Yari
kagitsuki Naginata Tachiawase


Démonstration Nouvelles Galeries Toulouse
Tatsumi-ryû : yawara 俰  
oshinkan tatsumiryu nouvelles galeries toulouse 2015


Démonstration Nouvelles Galeries Toulouse
Toda-ha Bukô-ryû Naginatajutsu
oshinkan dojo todahabukoryu nouvelles galeries toulouse 2015

 

Chaîne Youtube Oshinkan Dôjô
oshinkan youtube

Evénements passés - 過去のイベント

Exposition annuelle de l’Institut de calligraphie Tôkashoin

Exposition Tokashoin Chiba
Premiers essais en préparation de l'exposition

Exposition annuelle de l’Institut de calligraphie Tôkashoin

東華書院(全体)展

du 1er au 6 mai 2018

2018年5月1日ー5月6日

Chiba Prefectural Museum of Art, Chiba, Japan
千葉県立美術館  

 

Lire la suite...
Stage de printemps Toda-ha Bukô-ryû 戸田派武甲流

affiche stage todahabukoryu 05 2018

Lire la suite...
Stage de calligraphie japonaise : "Calligraphier en Reisho : Initiation" 隷書入門

calligraphie japonaise tokashoin france claire seika dojo oshinkan reisho

Lire la suite...
Stage d'hiver Tatsumi-ryû

dojo oshinkan affiche sta tatsumi 02 2018 1

Lire la suite...

Oshinkan kagamibiraki 2016 shindomusoryu jodoClaire Seika Kagamibiraki 2016
Crédit photo (gauche) : Stéphan M. sous license CC BY NC ND

Cérémonie symbolisant la première ouverture du Dojo ainsi que la première pratique après la période du Nouvel An, le Kagami biraki, qui s'est déroulé à Oshinkan le samedi 23 janvier 2016, a donné lieu à une démonstration de musique (Koto), de calligraphie japonaise et d'arts martiaux traditionnels : Tatsumi-ryû heihô, Toda-ha Bukô-ryû et Shindô Musô-ryû. Cette pratique rituelle, comme tous les "premiers" gestes de l'année au Japon, a une valeur prémonitoire.

Comme le veut la tradition, les offrandes de gâteaux de riz en forme de miroir (Kagami mochi) déposées dans l'autel pendant le Nouvel An étant partagées entre les convives, la cérémonie a été suivie d'une collation offerte aux invités

Pierre Simon Iwao Dojo Oshinkan Toulouseoshinkan negishiryu pierre simon iwaooshinkan todahabukoryu naginatajutsu

Crédit photo (droite) : Germain CHAMOT

L'entretien de Pierre Simon Iwao réalisé par Germain Chamot en février 2015 vient d'être publié en ligne par ce dernier. Il s'agit de la première partie de l'entretien. La deuxième partie sera prochainement mise en ligne. Retouvez l'article sur le site de Germain Chamot